Les 5 bienfaits insoupçonnés de la lecture

Qu’elle soit éducative ou récréative, la lecture nous permet d’atteindre un monde unique qui nous appartiendra toujours : le nôtre. Plus d’un français sur trois ne lit jamais et pourtant, la lecture a tellement de bonnes choses à nous offrir. LUPI s’est penché sur le sujet et vous propose un rapide article sur les 5 choses à savoir sur les bienfaits de la lecture (avec un bonus à la fin).

  • La lecture est bonne pour notre santé (et surtout pour notre cerveau)

Il a été prouvé pour le cerveau humain, que se plonger dans une lecture, stimulerait le cerveau notamment dans deux régions particulières : dans le cortex temporal gauche et dans la partie associée aux représentations personnelles venant du corps.


Concrètement ça veut dire quoi ? Eh bien tout simplement, que lorsque nous lisons, nous engageons un système mécanique au milieu de notre cerveau qui permet de l’entretenir à l’image d’un moteur. Selon une étude américaine menée par l’American Academy of Neurology, lire toute sa vie permettrait d’avoir un cerveau en pleine forme lorsque nous atteignons un âge certain.


Vous l’aurez compris : vous voulez rester en forme ? Prenez un livre et plongez vous dans votre lecture.


Pour aller plus loin, découvrez le témoignage de Michel Cymes : ici !


  • La lecture réduit le stress


La lecture est reconnue comme un moyen puissant de relaxation. Lire permettrait de réduire le stress encore plus efficacement que d’écouter de la musique, de boire une tasse de thé ou bien de faire une promenade.


Une étude menée par le neuropsychologue David Lewis à l’Université du Sussex en Angleterre a démontré que lire réduirait le stress de 68% ! Les chercheurs estiment que 6 minutes de lecture seulement permettrait de ralentir le rythme cardiaque et la tension musculaire.


Mais alors pourquoi lire un livre permettrait-elle de nous détendre ? Le Docteur en charge de cette étude explique : “c’est le meilleur moyen d’arrêter de penser à ses soucis”.


  • La lecture enrichit notre vocabulaire

Se plonger dans les textes et/ou varier les différentes thématiques de lecture, enrichit notre vocabulaire. L’Université de Berkeley aux Etats Unis estime que les jeunes enfants exposés à la lecture récurrente apprendraient 50% de mots que les autres. Ce qui semble logique : si nous sommes exposés à des textes de manière régulière et surtout en phase d’apprentissage, nous apprenons mieux et plus rapidement.


Notre petit tips

Vous apprenez une langue ? Lisez un roman dans la langue d’apprentissage pour enrichir votre vocabulaire et prenez des notes, vous verrez votre nombre de mots augmenter considérablement.



  • La lecture aide à mieux dormir

A vous les lecteurs, qui ne s’est jamais endormi devant un livre ?


Bien que lire soit un excellent moyen de divertissement, il est aussi un tout aussi bon moyen de s'endormir ! Comme nous l’avons cité plus haut, lire au-delà de 6 min relâche la tension musculaire et apaise le rythme cardiaque. The Sleep Council en Angleterre affirme que lire 30 min à 1h le soir au coucher, permettrait de réduire le stress et naturellement de s’endormir, apaisé.


Bien-sûr, vous n’êtes pas sans savoir que pour bien s’endormir, il faut éviter les écrans (télévision, ordinateur, téléphone ou tablette) qui vous renvoient de la lumière bleue. Cette lumière a pour effet de faire croire à votre cerveau qu’il fait encore jour et vous empêche de vous endormir correctement. Alors à vos livres, prêts, dormez !


  • Lire travaille votre empathie

Lorsque nous nous plongeons dans un livre, nous sommes le personnage ou bien tous les personnages en même temps. Selon le regard du narrateur, nous lisons ce que traverse le protagoniste et nous entrons dans sa peau, nous vivons ses sentiments, nous nous projetons dans ses pensées.


Raymond Mar est psychologue à l’Université de York au Canada et est à ce jour la personne qui a le plus prouvé, grâce à des études et divers travaux, que la lecture nous rendrait plus empathique. Lire serait une invitation à la découverte de nouveaux sentiments, de nouvelles sensations et nous permettrait de développer de l’empathie pour des situations qui ne nous appartiennent pas. En effet, nous entrons dans un monde irréel où les émotions sont, elles, bien réelles. Vivre une histoire fictive nous aiderait à maintenir et/ou améliorer nos aptitudes sociales dont l’empathie et la compréhension du monde qui nous entoure.


  • Bonus : la lecture créé des moments de vie inoubliables

Allez on ajoute un 6ème point qui n’a rien de scientifique mais qui devrait parler à la majorité des enfants que nous étions. Levez la main si vous vous souvenez encore de votre livre préféré du soir que vos parents, vos grands parents, vos oncles/tantes, vos cousins ou n’importe qui d’autre qui vous couchait le soir, connaissaient par coeur ? Qui se rappelle qu’il ne fallait surtout pas “sauter” de page sous peine de nous voir faire recommencer notre narrateur et rallonger le temps de lecture du soir ?


La lecture du soir, rituel familial reconnu pour ses nombreuses vertus sociales, cognitives, comportementales et éducatives, est un moment privilégié qui restera à jamais gravé dans notre mémoire d’enfant. Mais ça, c’est l’objet d’un autre article :)


Pssst, vous voulez une confidence ? Mon livre préféré de petite fille était Les 3 petits Cochons. Mon père est encore capable de réciter l’histoire au mot près, 25 ans plus tard !


Article rédigé par Servane pour Lupi