• Rémi dos Santos

Le tour : une histoire centenaire

Les courses de vélo existent en France depuis 1868, entre Saint-Cloud et Paris, sur... 1 200 mètres. Un an plus tard, l’on passe déjà à 123 kilomètres. Au début du XXème siècle, les courses sont organisées par deux journaux, Le Vélo et L’Auto. C’est d’ailleurs de ce dernier quotidien que vient l’idée un peu folle, de faire un tour de France à vélo, en 1902. Géo Lefèvre la propose à son directeur, Henri Desgranges.



Crédit Jérémy Sahakian


La légende du Tour


Ce dernier accepte et organise donc le premier Tour de France à l’été 1903. Le 1er juillet, 60 coureurs partent pour la première étape de ce qui va devenir la plus grande course cycliste du monde. 6 étapes seulement, mais 2400 kilomètres sont au programme, de Montgeron (Essonne), jusqu’à Paris en passant par Lyon, Marseille, Toulouse, Bordeaux et Nantes… Le Français Maurice Garin remporte cette première édition.

La légende du Tour de France est née, et va se perpétuer au fil du siècle… La Grande Boucle a connu ses heures de gloire, des rivalités magistrales (Bartali-Coppi, Anquetil-Poulidor) et des périodes de domination sans partage ou presque. Miguel Indurain, et ses 5 succès de rang, en est le meilleur exemple, mais qui mieux qu’Eddy Merckx ou Bernard Hinault (5 succès chacun également), incarnent la domination d’un homme sur le reste du peloton qui se bat pour une tunique mythique : le Maillot Jaune dont la couleur vient des pages de L’Auto, elles-mêmes jaunes. Les arrivées mythiques (Tourmalet, Alpe d’Huez, Champs-Elysées,…), les grands combats, les petites histoires (Eugène Christophe), ont fait la grandeur du Tour de France.

Le Dopage, fléau du Tour de France

Il y a aussi eu des périodes compliquées, notamment au tournant des années 90-2000, quand les affaires de dopage sont venus ternir la compétition. Deux affaires ont durablement marqué le grand public : l’Affaire Festina en 1998, du nom de l’équipe franco-espagnole emmenée par Richard Virenque, et l’affaire Lance Armstrong…

L’Américain, miraculé après avoir vaincu un cancer des testicules, est revenu à la compétition pour rafler 7 Tours de suite entre 1999 et 2005, avec à chaque fois, une marge énorme sur ses adversaires (bien aidés par une équipe monstrueuse bâtie pour lui). Les soupçons et allégations de dopage avaient alimentés ces victoires tout au long de la carrière du Texan, qui finira par avouer, début 2013, avoir eu recours au dopage lors d’une interview.



Crédit : Jérémy Sahakian

L’internationalisation du Tour

Aujourd’hui, avec la domination Sky/Ineos, les allégations de dopage ne sont jamais très loin, mais le Tour de France reste une course largement suivie. En terme d’audiences, c’est l’une des 5 compétitions les plus regardées dans le monde ! Le Tour s’est aussi ouvert à l’international au fil des années. Les départs de l’étranger (Pays-Bas, Belgique, Allemagne,…) sont de plus en plus fréquents, et permettent de faire rayonner la marque « Tour de France » à travers d’autres pays.

Une ouverture au monde dans la même veine que celle du cyclisme. Les coureurs ne viennent plus seulement des pays de l’Europe de l’Ouest, mais bien du monde entier. En 2013, Daryl Impey, devient le premier Africain à revêtir le Maillot Jaune, symbole du leader du classement général. Quelques jours plus tard, Christopher Froome, britannique mais né au Kenya, remporte la course. Si seuls 13 pays ont vu un de leur représentant l’emporter (dont l’Irlande ou le Danemark tout de même), 33 nations ont levé les bras sur la Grande Boucle, dont certains n’ont pas forcément un intérêt pour le vélo (Brésil, Mexique ou Canada).

Cette année, le Tour de France a bien failli être annulé pour la première fois depuis 1945 en raison de la pandémie. Seules les deux guerres mondiales avaient empêché de l’épreuve. Finalement, les coureurs sont partis de Nice le 29 août, et termineront comme d’habitude sur les Champs-Elysées le 20 septembre. 35 ans après la dernière victoire français (Bernard Hinault 1985), les tricolores espèrent triompher de nouveau, avec l’un des favoris Thibaut Pinot.


Pour en service plus sur le Tour de France, rendez-vous sur le site Monpeloton.fr

16 vues0 commentaire

QUE FAIRE SUR LUPI ?

AIDE

CONTACT

SUIVEZ LE PROJET LUPI

Ensemble, luttons contre la pollution digitale. LUPI s'engage à ne pas envoyer plus d'une newsletter par mois. 

  • Noir Icône Instagram
  • Icône Facebook noir
  • Icône Pinterest noir

©LUPI