comprendre les attentats du 11 septembre en 3 mn

Mis à jour : 11 sept. 2020


Le 11 septembre 2001, dix-neuf terroristes détournent quatre avions dans l'objectif de toucher plusieurs points symboliques des États-Unis :

- deux avions sont projetés sur les tours jumelles du World Trade Center, à Manhattan, symboles de la puissance Américaine,

- un troisième sur le Pentagone, le siège du département de la défense, à Washington

- et un quatrième ayant pour cible la Maison Blanche, va finalement s'écraser en Pennsylvanie après que les passagers aient tenté de reprendre le contrôle.


Le bilan de ce quadruples attentat-suicide est lourd, on compte 3 000 décès, plus de 6 000 blessés et de nombreux troubles psychologiques pour les personnes survivantes.




Photographie aérienne du site prise le 23 septembre 2001.


Cet événement a touché le monde entier, une couverture médiatique importante dont des prises de paroles et un soutien international important qui va permettre aux pays du monde de mener une guerre commune contre le terrorisme. Le soir même, le président Français Jacques Chirac prenait la parole :

« C'est avec une immense émotion que la France vient d'apprendre ces attentats monstrueux — il n'y a pas d'autre mot — qui viennent de frapper les États-Unis d'Amérique. Et dans ces circonstances effroyables, le peuple français tout entier — je tiens à le dire ici — est aux côtés du peuple américain. Il lui exprime son amitié et sa solidarité dans cette tragédie. J'assure naturellement le Président George Bush de mon soutien total. La France, vous le savez, a toujours condamné et condamne sans réserve le terrorisme, et considère qu'il faut lutter contre le terrorisme par tous les moyens. »

— Le président de la République française Jacques Chirac, le 11 septembre 2001


Mais ce sont les mots du Président Américain, George W.Bush qui viennent soutenir les familles des victimes et qui vont sonner le début d'une véritable chasse à l'homme.


« Ces actes meurtriers à grande échelle étaient destinés à effrayer notre nation en la plongeant dans le chaos et le repli… mais ils ont échoué. Notre pays est fort. Un grand peuple se lève pour défendre une grande nation. Les attentats terroristes peuvent secouer les fondations de nos immeubles les plus hauts mais ils ne peuvent pas ébranler les fondations de l'Amérique. Ces attaques brisent l'acier mais ne peuvent entamer l'acier de la détermination […] L'Amérique, ses amis et alliés se joignent à tous ceux qui veulent la paix et la sécurité dans le monde et nous sommes unis pour gagner la guerre contre le terrorisme. »

— George W. Bush, le 11 septembre 2001


Une enquête du FBI révélera rapidement l'origine de ces actes. Les 19 terroristes faisaient tous parti du réseau djihadiste Al-Qaïda. Une organisation terroriste fondée en 1987 par le cheikh Abdullah Yusuf Azzam et son élève Oussama ben Laden. Cette organisation veut imposer une vision intégriste de l’Islam par la terreur et "libérer les pays musulmans de l’influence occidentale".


La riposte est immédiate puisqu'à peine 1 mois après, les Etats-Unis forment une coalition internationale et interviennent en Afghanistan (selon l'enquête menée il s'agissait du siège de l'organisation Al-Qaïda).

Le 26 octobre, le Patriot Act est voté, permettant alors la mise sur écoute de suspects.


Les dix années qui vont suivre, les services secrets américains vont mener une véritable chasse à l’homme pour retrouver Oussama Ben Laden, le chef d’Al-Qaïda dont la tête est mise à prix. Celui-ci se manifestera à plusieurs reprises dans des enregistrements filmés envoyés à certains médias pour appuyer ses revendications. Finalement la CIA le localisera au Pakistan le 2 mai 2011 et l'homme le plus recherché du monde est abattu par balles.


Aujourd'hui, le 11 septembre 2020, LUPI exprime son soutien et ses meilleures pensées pour les proches des victimes de cette sombre journée du 11 septembre 2001. 🌹

21 vues0 commentaire

QUE FAIRE SUR LUPI ?

AIDE

CONTACT

SUIVEZ LE PROJET LUPI

Ensemble, luttons contre la pollution digitale. LUPI s'engage à ne pas envoyer plus d'une newsletter par mois. 

  • Noir Icône Instagram
  • Icône Facebook noir
  • Icône Pinterest noir

©LUPI